Dr Madeleine Pelletier

Plus fait parfois violence que douceur

La Suffragiste
Janvier 1913

date de rédaction : 01/01/1913
date de publication : Janvier 1913
mise en ligne : 03/09/2006
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteImprimer le texteRecommander ce texte par mail

Dans le « Mouvement féministe », une suffragette anglaise, Mlle Ford, après avoir blâmé celles de ses consoeurs qui brisent les vitres, cassent tous les avertisseurs d’incendie pour mobiliser les pompiers, etc., etc., constate avec désappointement que la presse londonienne ne s’occupe que de celles-là et passe sous silence, les sages réunions, même nombreuses.

Quand on veut travailler à promouvoir l’humanité, il faut la prendre telle qu’elle est.
Il est certain que casser un carreau n’est pas un argument ; mais si l’opinion, sourde aux arguments, n’est sensible qu’aux carreaux cassés, que faire ?

Les casser, évidemment.


Retour en haut de page