Violences des hommes à l’encontre des femmes
  AVFT  * et   FIDH  *

ONU.
Contre l'exclusion de la prostitution et du proxénétisme en tant que violences contre les femmes

date de rédaction : 10/03/1998
mise en ligne : 03/09/2006 (texte déjà présent sur la version précédente du site)
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteImprimer le texteRecommander ce texte par mail

Vu la Convention internationale des Nations Unies pour la répression de la traite des êtres humains et de l'exploitation de la prostitution d'autrui de 1949,

Vu la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes de 1979 (article 6),

Vu la Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes du 20 décembre 1993.

Vu la Déclaration et le Programme d'action de Beijing,

Notant que la 42ème session de la Commission de la Condition de la Femme est officiellement chargée de mettre en oeuvre les engagements pris par les gouvernements à Beijing.

Constatant que, parmi les violences liées à la prostitution, seul le trafic des femmes fait l'objet de propositions d'action dans le "draft conclusion" (E/CN6/ 1998/CRP5),

S'interrogeant sur l'absence de référence faite à la prostitution et au proxénétisme comme forme de violence contre les femmes,

Rappelant que prostitution, proxénétisme et trafic des femmes sont indissociables et structurellement liés,

Demande aux Etats - conformément aux engagements qu'ils ont pris en signant les textes précités - de réintroduire explicitement ces termes et de proposer des stratégies d'action en vue d'éliminer ces formes de violences

New-York, le 10 mars 1998

Contact : à New-York : Catherine Le Magueresse ou Marie-Victoire Louis, boîte à lettre room D ; après la CSW : AVFT, BP108 -75561 Paris cedex 12- France.

tel: 331 45 84 24 24 /fax: 331 45 83 43 93/e-mail: avft@globenet.org


Retour en haut de page