Poèmes politiques
 Marie-Victoire Louis

La règle du jeu ?

date de rédaction : 29/06/2014
date de publication : 29 juin 2014
mise en ligne : 29/06/2014
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteImprimer le texteRecommander ce texte par mail

Il y a des personnes qui savent et celles qui ignorent
Il y a celles qui parlent et celles qui se taisent

Il y a celles qui pensent et celles qui tentent d’oublier
Il y a celles qui philosophent et celles qui prient Sainte Rita

Il y a celles qui s’écoutent parler et celles qui n‘ont rien à dire
Il y a celles qui posent les questions et celles qui y répondent

Il y a celles qui rient et celles qui croient qu’il faut rire
Il y a celles qui affirment leurs idées et celles qui ont les idées des autres

Il y a celles qui forment l’opinion et celles qui la subissent
Il y a celles qui s’affichent et celles que l’on ne voit nulle part

Il y a celles qui sont invitées et celles qui sont convoquées
Il y a celles qui reçoivent un rôle et celles qui espèrent une offre

Il y a celles qui innovent et celles qui lisent la marche à suivre
Il y a celles qui enchaînent le lendemain et celles qui n’ont jamais rien commencé

Il y a celles qui réclament leur part et celles qui prennent la part des autres
Il y a celles qui achètent pour pas cher et celles qui se donnent pour pas grand chose

Il y a celles qui se nourrissent de culture et celles que l’art écrase
Il y a celles qui construisent des ponts et celles qui étouffent chez elles

Il y a celles qui ont des soucis et celles qui ont des problèmes
Il y a celles qui se mettent au travail et celles qui en ont le souvenir

Il y a celles qui agressent et celles qui sont agressées
Il y a celles à qui l’on a transmis le sida et celles qui le transmettent

Il y a celles qui se marient et celles qui sont mariées
Il y a celles qui attendent des enfants et celles qui les font faire par d’autres

Il y a celles qui boursicotent et celles qui jouent au loto
Il y a celles qui exigent leur dû et celles qui craignent le lever du jour

Il y a celles qui accouchent et celles qui sont démographes
Il y a celles qui confondent loi et justice et celles qui vont en prison

Il y a celles qui gouvernent et celles qui votent
Il y a celles qui promettent et celles qui les croient

Il y a celles qui vivent la guerre et celles qui la décident
Il y a celles qui la commentent et celles qui en meurent

Il y a celles qui créent le chaos et celles qui s’y adaptent
Il y a celles qui ferment les portes et celles qui ouvrent l’esprit

Il y a enfin celles - nombreuses - qui interrogent : pourquoi accepte t-on la règle du jeu ?

* Remplace les textes précédents


Retour en haut de page