Marie-Victoire Louis

Amnesty International : Vous avez dit  : « Droits » ?

date de rédaction : 22/03/2014
date de publication : 22 mars 2014
mise en ligne : 22/03/2014
Augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteImprimer le texteRecommander ce texte par mail

Après le texte en date du 29 août 2012 intitulé : « Des questions à Amnesty International ». Critique du Rapport 2012 d’Amnesty international, http://www.marievictoirelouis.net/document.php?id=1099&themeid=1100,

Après le texte en date du 15 octobre 2013 : [Encore des] Questions à Amnesty International. Pour un début de critique du Rapport 2013: La situation des droits de l’homme dans le monde » », http://www.marievictoirelouis.net/document.php?id=1162&mode=last

Après le texte en date du 24 octobre 2013 intitulé : « Pour une critique du Rapport 2013 d’Amnesty International : « La situation des droits humains dans le monde»,http://www.marievictoirelouis.net/document.php?id=1170&mode=last

Voici la suite - mais non la fin - de cette critique de la pensée politique d’Amnesty International, telle que celui-ci nous la donne - en toute ingénuité ? - à lire.

Il est possible de vérifier - aux fins de critiques, de confirmations, d’invalidations - les assertions, commentaires, critiques de ce Rapport, en se rapportant au document publié sur internet :http://www.amnesty.org/fr/library/asset/POL10/001/2013/ne/039cd7dc-a3e2-46b2-8f2e-49fb963093e3/pol100012013fr.pdf

À suivre…

Lorsque Amnesty International prend position sur telle ou telle situation prévalant dans le monde, c’est au nom de sa conception des « droits humains », laquelle nécessite donc de comprendre sa conception de celui  de « droits ». J’ai donc relevé, toujours dans le Rapport 2013, l’usage [relevé rigoureux mais non exhaustif] qu’AmnestyInternational fait de ce terme. Et, après avoir constaté qu’il est concomitamment question de : « droit de l’homme », de « droits humains », de « droits fondamentaux », de « droit humanitaire », de « droit international », etc…mais aussi de « droit(s) », du « droit (s) à l’a..», du / des « droit(s) à des », du / des « droit(s) au », de « droit(s) de », de « droit(s) des », de « droits en matière de », etc, etc…sans que jamais aucun d’entre eux ne soit considéré comme méritant d’être interrogé, voici ce que l’on peut lire :

N.B. Les termes en italique signifie que les droits évoqués sont considérées comme des «sous produit » d’un droit au sein duquel il s’inscrit, ou des droits au sein desquels ils s’inscrivent.

I. Le droit

- Droit humain (Tunisie. p.319)

- Droit humanitaire (Somalie. p.284)

- Droit international humanitaire (Inde. p.135), (Colombie. p.68)

- Droit international (Liberia. p.178), (Monténégro. p.208), (Mongolie. p.207), (Sri Lanka. p.294)

- Droit à l’eau (Pérou. p.239)

- Droit à l’éducation (Slovaquie. p.279), (Mali. p.195)

- Droit à l’éducation et à la culture (Mali. p.195)

- Droit à la consultation de toutes les populations indigènes (Équateur. p.93)

- Droit à la liberté (Ukraine. p.329)

- Droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion (Ouganda. p.227)

- Droit à la santé (États-Unis. p.102), (Irlande. p.149), (Philippines. p.242), (Serbie. p.275), (Sierra Leone. p.277)

---Droits à la santé-VIH/sida (Guyana. p.126)

- Droit à la terre (Colombie. p.69)

- Droit à la vie (Tunisie. p.318)

---Droit à la vie des Serbes du Kosovo enlevés à la suite du conflit armé de 1999 (Serbie. p.275)

- Droit à l’objection de conscience (Turquie. p.327)

- Droit à des réparations (Bosnie-Herzégovine. p.44)

- Droit au regroupement familial (Allemagne. p.13)

- Droit d’acquérir et de vendre des biens (Soudan du sud. p.289)

- Droit d’avorter (Uruguay. p.331)

- Droit de circuler librement (Corée du Nord. p.75), (Turkménistan. p.323)

---Droit de circuler librement-blocus de gaza et restrictions en Cisjordanie (Israël et Territoires palestiniens occupés. p.151)

- Droit de détenir des documents officiels (République Dominicaine. p.253)

- Droit de grève et droit à la négociation collective (Turquie. p.323)

- Droit de s’entretenir en privé [avec son avocat] (Mongolie. p.207)

- Droit de réunion et de manifestations pacifiques des militants communautaires et des dirigeants indigènes (Équateur. p. 92)

- Droit des populations indigènes de donner leur consentement préalable, librement et en connaissance de cause (Équateur. p.92) (Cf. Droits des peuples indigènes)

- Droit [des Cubains] de sortir du pays. (Cuba. p.82)

- Droit des prévenus d’échanger en toute confidentialité́ avec l’avocat de leur choix (Mongolie. p. 207)

II. Les droits

- Droits civils et politiques (Espagne. p.95)

- Droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels (Corée du Nord. p.75)

- Droits civiques (Royaume Uni. p.260)

- Droits constitutionnels à la terre (Brésil. p.47)

- Droits économiques et sociaux [notamment dans le domaine de l’éducation de l’emploi et du logement] (Croatie. p.81)

- Droits économiques, sociaux et culturels (Espagne. p.95), (Suède. p.295)

- Droits fonciers (Brésil. p.47)

- Droits fondamentaux (Pakistan. p.231 et 232), (Suède. p.295), (Pakistan. p.232) (Royaume Uni. p.258)

--- Droits fondamentaux à la vie, à la santé et à la famille » (Bahamas. p.31)

--- Droits fondamentaux des femmes et des jeunes filles » (Honduras. p.130)

--- [atteintes aux] droits fondamentaux des détenus » (Honduras. p.130)

--- Droits fondamentaux des militants des droits humains (Somalie. p.282)

---Droits fondamentaux des personnes du même sexe […] (Niger. p.223)

- Droits humains (Afrique du Sud. p.4), (Allemagne. p.12), (Colombie. p.68), (Malte. p.196), (Philippines. p.240), (Iran. p.144), (Inde. p.133), (Philippines. p.240), (Soudan. p.286), (Slovaquie. p. 279), (Liban. p.175), (Mexique. p.201), (Pakistan. p.231 et 232), (Royaume Uni. p.258)

- Droits humains (Défenseurs des) (Mexique. p.204), (Cuba. p.82) (Malawi. p.191) (Nigeria. p.222), (Oman. p.225), (République Tchèque. p.254), (Russie. p.263)

--- (organes de surveillance) des droits humains » (Espagne. p.95)

- Droits politiques (Estonie. p.98)

- Droits sexuels et reproductifs (Chili. p.61), (Uruguay. p.331)

- Droits à la liberté d’expression, d’association, de circulation et de réunion (Cuba. p.82)

- Droits à la liberté de pensée, de conscience et de religion (Indonésie. p.137)

- Droits à la liberté d’expression et de réunion des lesbiennes, gays, personnes bisexuelles, transgenre ou intersexuées (Lituanie. p.184)

- Droits à des conditions de travail justes, à la santé et à l’éducation  (Indonésie. p.139)

- Droits au logement-expulsions forcées (Chine. p.64) (Cf. Droits en matière de logement)

- Droits de l’homme (Algérie. p.10)

- Droits des accusés (République démocratique du Congo. p.251)

- Droits des demandeurs d’asile (Nouvelle Zélande. p.224)

- Droits des détenus (Mexique. p.202)

- Droits des enfants (États-Unis. p.101, 102), (Irlande. p.149), (Jamaïque. p.159), (Nigeria. p.221), (Norvège. p.224), (Nouvelle Zélande. p.225)

- Droits des femmes (Algérie. p.12), (Arabie saoudite. p.19), (Argentine. p.21), (Bolivie. p.42), (Bosnie-Herzégovine. p.44), (Brésil. p.49), (Canada. p.59), (Égypte. p.88), (États-Unis. p.102), (Indonésie. p.137,139), (Koweït. p.172), (Maroc et Sahara occidental. p.198), (Oman. p.226), (Liban. p.176), (Lybie. p.183), (Pakistan. p.234), (Swaziland. p.299), (Timor-Leste. p.315), (Tunisie. p.321)

---Droits des femmes, VIH et santé maternelle (Afrique du sud. p.7,8)

---Droits des femmes et des filles (Sierra Leone. p.278), (Yémen. p.337)

- Droits des grévistes de la faim (Turquie. p.327)

- Droits des lesbiennes, des gays et des personnes bisexuelles, transgenres ou intersexuées (Cameroun. p.57), (Ghana. p.116), (Italie. p.155), (Malawi. p.191), (Malte. p.196), (Nigeria. p.223), (Nouvelle-Zélande. p.225), (Uruguay. p.331)

- Droits des lesbiennes, des gays et des personnes bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI) (Bahamas. p.31), (Bosnie-Herzégovine. p.45), (Bulgarie. p.51), (Russie. p.263), (Géorgie. p.115), (Guyana. p.126), (Hongrie. p.132), (Jamaïque. p.159), (Liban. p.176, 177), (Liberia. p.178, 179), (Serbie. p.273), (Slovaquie. p.280), (Trinité et Tobago. p.317), (Turquie. p.326), (Ukraine. p. 330), (Zimbabwe. p.342)

- Droits des LGBTI (Géorgie. p.115)

- Droits des migrants (Corée du sud. p.77), (États-Unis. p.102), (Mauritanie. p.200) (Mexique. p.203, 204), (République Dominicaine. p.253), (République Tchèque. p.255)

---Droits des migrants-les employés de maison (Jordanie. p.162)

---Droits des migrants et des demandeurs d’asile (Autriche. p.28,29)

- Droits des minorités (Bosnie-Herzégovine. p.45), (Iran. p.147)

- Droits des personnes extradées (Royaume-Uni. p.261)

- Droits des personnes vulnérables (Espagne. p.98)

- Droits des peuples autochtones (Bangladesh. p.36), (Taïwan. p.308)

- Droits des peuples indigènes (Argentine. p.20), (Australie. p.23), (Bolivie. p.41), (Colombie. p.68, 69), (Équateur. p.92), (Guatemala. p. 120), (Mexique. p. 204), (Pérou. p.240)

- Droits des peuples indigènes d’être consultés et de donner leur consentement préalable, libre et éclairé (Équateur. p.92)

- Droits des populations autochtones (Nouvelle-Zélande. p.225)

- Droits des populations indigènes (Argentine. p.20)

- Droits des requérants à la liberté et à la sécurité, ainsi que leur droit à des réparations pour détention illégale (Arménie. p.22, 23)

- Droits des témoins de Jéhovah (Arménie. p.22)

- Droits des travailleurs (Bangladesh. p.36,37) (Corée du sud. p.76,77)

- Droits des travailleurs migrants (Arabie saoudite. p.19), (Chine. p.66), (Népal. p.216, 217), (Qatar. p.245, 246)  

- Droits du travail (Malaisie. p.189), (Pérou. p.239), (Kazakhstan. p.164)

- Droits sexuels et reproductifs (Chili. p.61), (Honduras. p.130), (Nicaragua. p.218), (Pérou. p.240) (Pologne. p.243), (République Dominicaine. p.254), (Roumanie. p.257), (Salvador. p.270), (Uruguay. p.331)

- Droits sur la terre (Inde. p.134)

- Droits en matière de logement (Albanie. p.10), (Belgique. p.40), (Brésil. p.49), (Espagne. p.98), (Ghana. p.116), (Slovaquie. p.280)

---Droits en matière de logement-expulsions forcées (Angola. p.16), (Égypte. p.89), (Haïti. p.128), (Kenya. p.168), (Tchad. p.312)

---Droits en matière de logement-les orphelins (Albanie. p.10)

En guise de conclusion :

1) Ces confusions sont lisibles concernant l’ensemble des termes employés par Amnesty International.

2) Lu dans l’Internationale Situationniste :
* « Le problème du langage est au centre de toutes les luttes pour l’abolition ou le maintien de l’aliénation présente ; inséparable de l’ensemble du terrain de ces luttes. Nous vivons dans le langage comme dans l’air vicié. Contrairement à ce qu’estiment les gens d’esprit, les mots ne jouent pas. Ils ne font pas l’amour comme le croyait André Breton, sauf en rêve. Les mots travaillent pour le compte de l’organisation dominante de la vie. […] » L’internationale Situationniste. N° 8. Janvier 1963
* « Il est impossible de se débarrasser d’un monde sans se débarrasser du langage qui le cache et la garantit, sans mettre à nu sa vérité. […]  » L’internationale Situationniste. N° 10. Mars 1966
* « La confusion est devenue telle, dans l’organisation du langage, que la communication imposée par le pouvoir apparait comme une imposture et une duperie. » L’internationale Situationniste. N° 8. Janvier 1963


Retour en haut de page